Les Remparts de Oujda

En plus de la maison Dar Sebti et du verdoyant parc Lalla Aïcha, il faut absolument aller voir les remparts de Oujda lorsque vous visitez la ville.

Véritables témoins de l’histoire de la ville et des différentes influences, berbères, andalouse ou encore ottomanes qu’a connu la cité, l’ensemble des remparts qui subsiste a été construit par Driss Ben Yaïch en 1896. Deux des portes les plus anciennes, Bab El Gharbi et Bab Sidi Abdelaouahab, permettent d’entrer dans la médina. Leur forme en arc brisé descendant et cintré comme une serrure laisse la marque des influences maures. Les remparts sont également le lien entre le passé et le présent puisqu’ils séparent la médina de la ville nouvelle.